Accueil > Travail > Emploi/chômage > Rhône Alpes : Une semaine pour quels emplois ?

Rhône Alpes : Une semaine pour quels emplois ?

lundi 13 octobre 2014
Par Stéphane Bochard

Du 13 au 17 octobre 2014 se tient dans tous les départements de la Région Rhône Alpes des forums de l’emploi.

Comme chaque année, plusieurs milliers de Rhônalpins vont se rendre dans ces espaces, déterminés dans l’espoir de trouver du travail, de se réorienter professionnellement.

Beaucoup se retrouveront sans proposition. Car si aujourd’hui en Rhône Alpes, plus de 473.209 personnes sont privées d’emploi c’est avant tout à cause du manque d’emploi. Pour mémoire, en juillet 2008, ils étaient 269.862.

Le gouvernement a-t-il conscience de cette réalité ? Pas du tout.

Après le contrôle des chômeurs, prôné par le ministre du travail François Rebsamen, le premier ministre, Manuel Valls, relayé par ses ministres Jean Marie Le Guen et Emmanuel Macron, s’en est pris aux allocations chômage, trop généreuses en montant et en durée selon eux.

Nous leur rappelons qu’aujourd’hui un chômeur sur deux est indemnisé.

Le Premier Ministre reprend la rhétorique du Medef lors de la négociation du printemps, Gattaz ayant même eu du mal à signer l’accord du 22 mars, estimant que les économies faites sur le dos des chômeurs étaient insuffisantes.

Pourtant le gouvernement se pose moins de question quand il s’agit d’exonérations ou aides aux entreprises. Depuis plus de 20 ans, ces sommes avoisineraient les 220 milliards d’Euros.

Quels impacts ont-elles eu sur l’emploi ? En France comme en Rhône Alpes ?

Une autre politique est possible : une mise à contribution des employeurs qui usent et abusent des contrats précaires, une augmentation des salaires pour lutter contre la concurrence entre salariés, une véritable sécurité sociale professionnelle, assurant notamment un revenu de remplacement à tous. Une autre politique de l’emploi est nécessaire y compris pour réduire le déficit de l’UNEDIC et de l’ensemble des caisses sociales, déficit inclus dans la dette de l’état.

Le 16 octobre sur "La reconquête de la sécurité sociale" pour défendre la protection sociale, le 6 décembre avec les privés d’emploi "Pour l’emploi, contre le chômage et la précarité", nous serons mobilisés.

Et enfin, du 13 au 17 octobre, la CGT sera aux côtés des privés d’emploi lors des forums de l’emploi organisés sur l’ensemble du territoire Rhône Alpin.