Conférence Régionale 2013 : Renforcer la Cgt

lundi 14 janvier 2013
Par Bouvier bruno

Ce document est ouvert à contribution sur le forum en bas de l’article.

Être la CGT de tous les salariés suppose que notre organisation prenne des dispositions pour s’adresser à toutes et à tous

Les salariés des toutes petites entreprises TPE

Les élections professionnelles qui s’organisent pour la 1ère fois en fin d’année 2012 pour les salariés des très petites entreprises (TPE) nous indiquent qu’ils sont 400.000 en Rhône-Alpes avec une absence quasi-totale de vie syndicale.

Depuis deux ans maintenant existe une commission paritaire régionale pour les salariés de l’artisanat. La CGT y participe activement, des droits se construisent pour ces salariés. Il nous faut trouver des dispositions pour rentrer en contact avec ces salariés, faire de "cet espace de négociation régional" leur espace à eux.

Dans les prochains mois, devraient se mettre en place des commissions paritaires régionales pour les salariés issus du secteur des professions libérales. La CGT siègera également au sein de ces instances. Nous porterons nos ambitions revendicatives mais nous serons confrontés à la même question : "comment construire avec les salariés concernés, nos contenus revendicatifs".

L’exemple des aides à domicile

L’expérience menée depuis plusieurs années au sein de notre région pour s’adresser aux salariés de l’aide à domicile nous a permis de créer des syndicats, renforcer la CGT et construire des actions, des manifestations, de peser sur les choix de la CARSAT (ex CRAM), des Conseils Généraux, des employeurs associatifs. Aujourd’hui, ces salariées travaillent dans des conditions non (re)connues. Un grand nombre d’entre elles reste invisible au regard de la direction du travail qui n’arrive pas à les dénombrer.

La continuité syndicale

Les retraités enfin, accéder à la retraite ne signifie pas l’absence de revendications à défendre dans la proximité, dans son lieu de vie.

Nous devons nous donner des ambitions pour rentrer en contact avec chacune et chacun d’entre eux. Les salariés de l’artisanat, les salariés des professions libérales, les salariés de l’aide à la personne, les salariés des petites entreprises de sous-traitance, les salariés de la propreté, les salariés précarisés, le plus souvent féminin, les salariés aux faibles revenus, au temps partiel non choisi, les retraités ont besoin de syndicalisme, d’actions revendicatives.

Voir aussi :
- un bilan de l’activité
- une analyse du contexte socio-économique
- la présentation de la démarche du comité régional
- la question du territoire
- les perspectives en débat.