Accueil > Travail > Discrimination > Table ronde égalité homme/femme

Table ronde égalité homme/femme

jeudi 3 novembre 2011
Par Karine Guichard

Dans le cadre de la quinzaine sur l’égalité, le Conseil Régional a organisé une table ronde sur les négociations dans l’entreprise, une importante délégation de la Cgt venue de toute la région était parmi les participants.

La matinée était organisée en trois temps :
- présentation par la dirrecte des chiffres régionaux
- témoignages de chefs d’entreprises et de représentants syndicaux, la Cgt était présente dans toutes les entreprises présentées.
- analyse d’une chercheure sur la mixité professionnelle

Le directeur régional de la dirrecte a présenté les chiffres des accords sur l’égalité hommes femmes dont il a connaissance sur la région. Sur 209 accords communiqués à ses services, seuls 41 comportent un volet égalité avec des mesures concrètes. Les clauses qui apparaissent le plus souvent sont :

-  Les rémunérations
-  Les articulations vie familiale vie professionnelles (ex rémunération après un congé parental, les crèches d’entreprise, les aménagements d’horaires,…)
-  Les recrutements : non discrimination, recherche de mixité

Entre 2009 et 2011, le nombre d’accords sur l’égalité a fortement baissé, en raison de la crise économique et des autres sujets d’accord comme les séniors.

Trois exemples d’accords ont été présentés :
-  Entreprise Calor : avec un accord sur la formation professionnelle pour accroitre les compétences de certaines salariées afin qu’elles puissent avoir une promotion en tant que technicienne. La déléguée syndicale Cgt a expliqué les motivations du syndicat à signer cet accord et les difficultés concrètes dans l’entreprise.
-  Entreprise Trigano : accord sur le recrutement afin de travailler la mixité dans l’entreprise et la diversification des profils, la présence du délégué syndical Cgt a permis de pointer la nécessité de travailler l’accueil des femmes dans les ateliers.
-  Branche des remontées mécaniques : accord sur l’accès des femmes à tous les niveaux hiérarchiques.Le secrétaire général du syndicat Cgt des remontées mécaniques a insisté sur la nécessité de la pérénisation des emplois de saisonnières toute l’année pour permettre aux femmes de vivre de leur travail.

Sabine Fortino, sociologue du travail et du genre, est intervenu en qualité d’experte sur la question de la mixité au travail, et ses liens avec l’égalité professionnelle, en s’interrogeant sur les présupposés de la mixité professionnelle.

1) la mixité n’est pas l’égalité ;

2) la mixité ne signifie pas toujours un recul de la division sexuelle du travail ;

3) la mixité peut se déployer sur fond de maintien des stéréotypes sexués.

(pour plus d’info, voir le document rédigé pour l’Anact par Sabine Fortino). Son interrogation sur la mixité peut fournir des axes de réflexions aux équipes syndicales lors des négociations sur l’égalité dans l’entreprise.

Cette matinée a été conclue par Lise Bouveret, secrétaire du comité régional Cgt, présidente d’Aravis.