Accueil > Europe/International > Délégation Cgt en Chine (2) La Chine, terre de syndicalisme ?

Délégation Cgt en Chine (2) La Chine, terre de syndicalisme ?

lundi 11 juillet 2011
Par Stéphane Bochard

Le comité régional Rhône Alpes a constitué une délégation du 29 mai au 4juin pour des échanges à Shanghaï avec le SMTUC autour de la thématique de la formation professionnelle.

La Chine et l’échange syndical international sont une première au niveau de mon expérience de militant de la Fédération de l’Education Recherche et Culture CGT.

Lorsque le Comité Régional CGT Rhône Alpes m’a proposé de participer à la délégation, j’ai tout d’abord été circonspect.

Quels sont les enjeux pour notre organisation syndicale de maintenir un lien avec le syndicat unique chinois de Shanghai ?

Etant porteur des valeurs de la CGT et défenseur de la démocratie, on est tenté de dire qu’il n’y a rien à retirer de tels échanges, à part peut être, l’envie inassouvie du touriste de faire un beau voyage.

Pourtant cela reste beaucoup plus complexe.

Tout d’abord, le Comité Régional CGT entretient depuis 15 ans une relation avec le Shanghai Municipal Trade Union Council. Il a pu constater une évolution des positions des syndicalistes Chinois. A la demande de la CGT, ces échanges se sont, petit à petit, transformés en forum avec des séances de travail sur des thèmes précis. Pour 2011, notre délégation allait aborder le sujet de la Formation Professionnelle tout au long de la vie.

Ensuite, Shanghai et la Chine bougent. Le pays est devenu l’usine du monde. En s’ouvrant à la mondialisation depuis 20 ans, il a vu apparaître tous les travers sociaux que nous lui connaissons. La philosophie Chinoise de maintenir en permanence l’harmonie (Yin et Yang) est malheureusement rompu. Les inégalités entre territoires et entre citoyens sont plus présentes qu’en France.

A lire aussi :
Délégation Cgt en Chine (1)

Délégation Cgt en Chine (3)

Délégation Cgt en Chine (4)

Délégation Cgt en Chine (5)

Délégation Cgt en Chine (6)