Accueil > Société > Services publics en territoires > La réforme des collectivités locales : vers un changement de République

La réforme des collectivités locales : vers un changement de République

mercredi 27 avril 2011
Par Francisca , Jacques Perrat, Karine Guichard

La réforme des collectivités locales va avoir un impact très important sur la vie des entreprises, des citoyens. Ce bouleversement n’est pas encore mesuré à la hauteur des enjeux qu’il pose. La Cgt souhaite rester vigilante face à cette réforme et réfléchit à ses impacts.

La réforme des collectivités locales bouleverse notre système administratif hérité de la Révolution et des lois de décentralisation de 1981. L’objectif de la loi est de passer d’un système d’aménagement du territoire et d’égalité entre les citoyens quel que soit leur lieu d’habitation devant les services publics vers une organisation concurrentielle où l’excellence prime. La volonté de baisser à tout prix le financement public inspire également cette réforme.

La réorganisation et la création des pôles métropolitains risquent d’amener à des concentrations de richesse dans certains territoires au détriment d’espaces ruraux enclavés et privés de la solidarité nationale. Le transfert massif des compétences départementales et régionales vers ces pôles confirme ce risque.

Les élus locaux s’adaptent à cette réforme, voir l’anticipent. La création d’un pôle Annemasse-Valence présage de cette nouvelle organisation.

Pour la Cgt, cette réforme pose plusieurs enjeux

  • L’égalité des citoyens devant les services publics
  • La démocratie de proximité
  • La concurrence entre les territoires plutôt que l’aménagement du territoire
  • Le risque de démentèlement et de privatisation de pans entiers de missions publiques
  • L’emploi public dans les collectivités locales

Le Conseil Economique Social et Environnemental Rhône Alpes a débattu des conséquences de cette réforme sur l’activité régionale lors de sa plénière du 19 avril 2011. La Cgt y a exprimé ses préoccupations.