Accueil > Travail > Discrimination > Rapport du testing du Groupe CASINO

Rapport du testing du Groupe CASINO

lundi 9 mai 2011
Par Francisca , Martine VALLA

Un testing basé sur les discriminations liées à l’origine a été réalisé à la demande du Groupe CASINO.

RAPPORT DU TESTING DU GROUPE CASINO

Ce rapport présente les résultats d’une opération de « testing sollicité » dont l’objectif était d’évaluer les pratiques de recrutement au sein du Groupe CASINO.
Il a été fait dans le cadre du projet AVERROES (Action Visant l’Egalité sans distinction de Race, de Religion ou d’Origine dans l’Emploi et les Services).
La CGT, comme toutes les autres organisations syndicales a participé à toutes les réunions du comité de pilotage afin de préparer cette action, pour la partie technique c’est ISM-Corum qui en a eu la charge.

L’intérêt d’un testing est en effet d’évaluer de manière objective – indépendamment des intentions et des discours et en collant au plus proche des pratiques effectives réelles – des pratiques discriminatoires qui sont souvent non intentionnelles et qui résultent de stéréotypes orientant de manière inconsciente les choix en faveur d’un type de candidat plutôt qu’un autre.

Chaque test a donc consisté à faire postuler sur un même emploi deux candidats fictifs qui ne différaient que du point de vue de « l’origine » qu’ils évoquaient, et dont il s’agissait de mesurer l’influence éventuelle sur les choix des recruteurs.
Au total, près de 1 600 tests – soit 3 200 candidatures – ont été effectués sur une période d’un an, entre 2007 et 2008, auprès d’environ 700 établissements et services en charge du recrutement dans les différentes sociétés et filiales du Groupe CASINO.

L’expression de « testing sollicité » utilisée pour désigner cette opération nécessite d’être précisée, car elle marque une différence importante par rapport à l’usage habituel du testing, qui est le plus souvent réalisé à l’insue des entreprises concernées par les tests.