Accueil > Développement humain durable > Développement durable > Intervention syndicale : l’expérimentation de la Zip de Salaise (...)

Intervention syndicale : l’expérimentation de la Zip de Salaise (1)

mardi 14 mars 2017
Par Karine Guichard

Ce territoire de Salaise et Sablons, situé dans l’Isère rhodanienne, fait l’objet d’un projet de réaménagement à partir du port, en respectant les principes du développement durable. La Cgt porte des propositions sur le dialogue social, les enjeux environnementaux et la prise en compte d’une charte sociale par les employeurs.

La Zip de Salaise : un territoire en mutation

Dans le cadre du Grand Projet Rhône Alpes, le projet ZIP, tel qu’il est présenté, annonce l’ambition de développer l’activité économique avec à la clef la création de 2000 à 3000 emplois mais également il se donne l’objectif d’imposer dans cette zone la multi modalité (route, fer, fleuve). Il peut effectivement constituer un objectif de développement associant l’économique, le social, l’environnemental.

Il a vocation à rayonner bien au-delà du seul bassin Roussillonnais et notamment la Drôme des collines, le Nord Ardèche, le Pays Viennois, le secteur Rive de Giers/Givors.

Le financement de la ZIP Inspira est assuré par la Région, le département et la Communauté de commune du Pays Roussillonnais. Le syndicat mixte Inspira encadre les décisions.

Ce nouvel aménagement concerne un grand nombre de salariés, qu’ils travaillent pour de grands groupes ou pour des PME. Ces décisions structurantes se prennent dans une totale opacité pour les salariés et les populations. L’apport syndical doit donc essentiellement se donner l’objectif d’une appropriation par le plus grand nombre.

La Zip de Salaise un projet syndical

La CGT souhaite travailler au rapprochement entre les lieux de décision et les lieux de travail pour permettre aux salariés d’appréhender en toute connaissance de cause le contexte de leur entreprise, leur travail, son sens, sa place, son rôle, sa qualité et son organisation ainsi que les enjeux de santé et de conditions de travail.

L’objectif est d’initier des pratiques nouvelles pour formaliser d’autres modalités du dialogue social, faire progresser les enjeux et l’appropriation des choix stratégiques qui s’opèrent de l’entreprise aux territoires par la pratique de la démocratie participative. Cette nouvelle approche doit permettre de concrétiser de nouveaux droits et moyens d’intervention pour les salariés.

La Zip de Salaise : le Développement humain durable en action

L’industrie, les services publics, les enjeux environnementaux et notre socle de droits et garanties collectives constituent le fondement de nos ambitions.

L’approche Développement Humain Durable se veut à la fois une réponse à :
- De nouvelles ambitions industrielles dans le cadre de la transition écologique
- Des activités respectueuses de l’environnement et un aménagement équilibré du territoire
- Une amélioration du statut social des salariés (emploi – qualification – déroulement de carrière – conditions de travail – formation/insertion – santé - etc…)
- La démocratie sociale : la place et le rôle des organisations syndicales sur des instances de dialogue social.
- La création d’une commission paritaire qui ferait des propositions sur l’aménagement du territoire

La zip de Salaise : le travailler ensemble Cgt

Un collectif syndical, le COLLRIF, coanimé par comité régional Rhône Alpes, l’union départementale de l’Isère et l’union locale du territoire de Roussillon, regroupant les différents secteurs professionnels et territoires concernés par la ZIP Salaise/Sablons a été créé.

Il s’inscrit dans la démarche d’anticipation des mutations industrielles, sociales et sociétales, pour l’appropriation de ce projet par les organisations syndicales de territoires et par les entreprises existantes.

Par ailleurs, nous avons favorisé la rencontre de différents acteurs : organisations syndicales, élus locaux, institutionnels, universitaires, etc…. afin de développer des échanges dans l’objectif d’un débat de controverse et promouvoir la démocratie sociale. Nous avons aussi dans ce cadre des rencontres intersyndicales régulières que nous souhaitons voir perdurer et se développer.

voir la suite partie 2


Voir en ligne : site du grand projet Rhône Médian