Accueil > Développement humain durable > Politique industrielle > L’urgence d’une reconquête industrielle

L’urgence d’une reconquête industrielle

jeudi 5 janvier 2017
Par Karine Guichard

L’état de l’industrie en France est sans appel.

L’industrie française est en déclin depuis plusieurs années, dépassant à peine 10 % du PIB en 2016, contre 16 % en moyenne dans la zone euro. L’emploi industriel a reculé de près de 25 % en quinze ans pour se situer aujourd’hui autour de 3 millions de salariés.

Contrairement aux discours patronaux, repris par le gouvernement, les salaires qui induiraient le manque de compétitivité des entreprises, n’en sont pas la cause.
C’est la primauté à la financiarisation de la gestion des entreprises industrielles depuis près de 40 ans qui fragilise l’industrie dans sa capacité à répondre aux besoins économiques, sociaux et environnementaux.

La construction européenne basée sur l’économie de marché et de la libre concurrence conduit à :
• la réduction des pouvoirs des États,
• la réduction des dépenses publiques et sociales,
• la mise en place de politiques d’austérité d’inspiration libérale,
• la précarisation des travailleurs.

Les réformes territoriale et de l’État poursuivent cette même logique :
• organisation centrée autour des métropoles,
• concurrence accélérée des Régions,
• abandon de pans entiers de l’industrie,
• poursuite des politiques de gestion financière et non pas industrielles.

C’EST DONC LE CAPITAL QUI COÛTE ET PAS LE TRAVAIL.
LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL DOIT ÊTRE BASÉ SUR LE TRIPTYQUE ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL.

Lire la suite dans la brochure confédérale sur l’industrie.


Voir en ligne : Plaquette industrie Cgt