Accueil > Le Comité Régional > Auvergne Rhône Alpes en chiffres et études > Rhône Alpes, une région riche mais inégalitaire

Rhône Alpes, une région riche mais inégalitaire

mercredi 10 juin 2015
Par Karine Guichard

L’insee a produit une analyse sur les inégalités en Rhône Alpes, d’un point de vue régional mais aussi à partir des métropoles.

Ces documents mettent en lumière l’accroissement des inégalités de revenus dans notre région entre les départements, mais surtout une explosition dans les métropoles, où l’on voit des ségrégations territoriales concentrant inégalités dans les salaires, précarité de l’emploi, pauvreté, difficultés familiales.

Après une point de vue régional :

Attractivité : sept familles de territoires en Rhône Alpes (cliquer pour lire)

Rhône Alpes : une région riche, mais des inégalités qui s’accentuent : (cliquer pour lire)

Un focus sur l’Isère : un quart des ménages en précarité énergétique (cliquer pour lire)

une analyse plus fine dans les métropoles

St Etienne métropole apparait comme l’agglomération où la précarité est plus importante en Rhône Alpes, alors qu’elle est moins importante à Lyon, et plus réduite à Grenoble.

Cette vision globale cache des disparités importantes dans ces deux dernières métropoles, en effet, ces deux agglomérations sont parmis les plus riches de France : avec des salaires moyens et médians très fortement supérieurs. Toutefois, dans ces métropoles riches, certains territoires sont particulières précarisés comme Vaulx en Velin, Vénissieux ou encore Echirolles. La précarité y est concentrée et très forte.

- précarité dans le Grand Lyon : vers une réduction mais plus de concentration (cliquer pour lire)

- Grenoble-Alpes Métropole : des signes de précarité urbaine dans les plus grandes communes (cliquer pour lire)

- Saint-Etienne Métropole : la précarité concentrée dans les centres villes (cliquer pour lire)